Comment puis-je traiter les bouffées de chaleur et les rougeurs au visage?

Il existe deux principaux types de traitements médicaux :

  1. Un traitement topique pour réduire temporairement les rougeurs du visage
  2. Les traitements à base de laser et de lumière pour atténuer les vaisseaux sanguins visibles, les rougeurs et les bouffées de chaleur

Un traitement topique pour réduire temporairement les rougeurs du visage

La brimonidine est un traitement topique (appliqué sur la peau) utilisé le matin qui atténue de façon significative les rougeurs persistantes au visage pour une période allant jusqu’à 12 heures.
Approuvé par Santé Canada en 2014, ce gel aide à réduire temporairement les rougeurs au visage. Il peut être employé quotidiennement en association avec d’autres traitements de la rosacée.
Mode d’action
La brimonidine a un effet vasoconstricteur qui réduit temporairement la taille des minuscules vaisseaux sanguins pour atténuer la rougeur de la peau. Ce traitement n’agit pas sur les petites veines (télangiectasies) en forme de toile d’araignée.
Effets secondaires
Les effets secondaires du médicament, notamment des rougeurs, des démangeaisons, des bouffées de chaleur et une sensation de brûlure sur la peau, ont été signalés chez jusqu’à 3,3 % des patients pendant un traitement d’une durée d’un mois. Ces réactions étaient habituellement temporaires, d’intensité légère à modérée et, dans la plupart des cas, ne nécessitaient pas l’arrêt du traitement. * Lire la notice contenue dans l’emballage du produit pour obtenir toute l’information.
À faire et à ne pas faire
Pour obtenir de bons résultats, appliquer une quantité de la grosseur d’un petit pois sur chacune des cinq principales régions du visage touchées : le front, le menton, le nez et les deux joues. Étendre le gel uniformément. Appliquer le traitement le matin seulement.
Résultats attendus
Une amélioration visible devrait commencer à s’observer 30 minutes après l’application et l’effet maximal s’observer au bout de 3 heures et durer jusqu’à 12 heures.

Les traitements à base de laser et de lumière pour atténuer les vaisseaux sanguins visibles, les rougeurs et les bouffées de chaleur

shutterstock_61335061Les traitements à base de laser et de lumière ont été utilisés avec succès depuis de nombreuses années pour traiter les minuscules vaisseaux sanguins visibles, les rougeurs au visage et les bouffées de chaleur de la rosacée. Le coût de ces traitements n’est pas remboursé par les régimes provinciaux d’assurance-maladie, par contre, ils peuvent être remboursés par certains régimes d’assurance privés.
Plusieurs séances de traitement (3 à 6) sont souvent nécessaires. Les résultats peuvent durer des années, bien qu’un à deux traitements d’entretien par année puissent se révéler nécessaires puisque la rosacée est une affection chronique.
Mode d’action
Lasers vasculaires, notamment les lasers à colorant pulsé et les lasers au phosphate de titane et de potassium, ainsi que les dispositifs basés sur la lumière, notamment la lumière pulsée intense (IPL) émettent de l’énergie absorbée par les minuscules vaisseaux sanguins visibles situés juste sous la peau. Cette énergie est ensuite convertie en chaleur qui aura pour effet de sceller les minuscules vaisseaux et ainsi de les faire disparaître naturellement.
Effets secondaires
L’énergie émise par le laser pourrait être comparée au claquement d’un élastique sur la peau. La plupart des personnes tolèrent bien ce traitement. Une rougeur, une enflure et une sensation de chaleur de la peau sont des effets ressentis fréquemment dans les premiers jours qui suivent le traitement. L’apparition de cloques ou de cicatrices est rare.
Les traitements par des dispositifs à base de lumière donnent également l’impression d’un claquement d’un élastique sur la peau. Dans le cas de la lumière pulsée (IPL), les effets secondaires sont légers, et se traduisent par une légère rougeur passagère de la peau.
À faire et à ne pas faire
Il ne faut jamais recevoir ce traitement quand la peau est bronzée, car il y a un risque d’altération de la coloration de la peau, de brûlures et de cicatrices. Envisager de recevoir les traitements dans une clinique médicale sous la supervision d’un médecin. Éviter les facteurs déclenchants et conserver de bonnes habitudes de soins de la peau.
Résultats attendus
Les bienfaits du traitement sont souvent observés après une à deux séances et habituellement les résultats continuent à s’améliorer après des séances supplémentaires. Les traitements sont généralement administrés à un mois d’intervalle.